jeudi 4 octobre 2007

Au royaume des fantasmes inversés, l'ancien amant, sa puissance dorée, fait jouir mon amoureux, gémissant d'abandon. Je quitte la pièce en quête d'épilation. Un rêve d'hormones en suspension. Insoutenable.

Plus tard, l'ancien amant me triture les seins, on écrit un texte ensemble dont je ne me rappelle plus la teneur, on diffère le moment de faire l'amour, il y a ma soeur quelque part.

Quel secret désir enfoui m'anime de cet homme, absent de ma vie jusqu'au bref échange d'hier, qui projette un déjeuner parisien

tout ce qu'il y a de plus tranquille

1 commentaire:

julip a dit…

oui, c'est vrai quel secret désir?