vendredi 26 septembre 2008

fugace et pleine
une euphorie
lessivée
de soir en bout de semaine
en petit bout joyeux de semaine

ici où des mots des meubles un quotidien
partir au boulot tous les matins
pas encore vraiment senti autre chose que la fatigue
parfois un air de la mer

un air de la mer...

à fredonner comme un sourire
comme le sein ténu de l'amant entre les lèvres aux petites heures du matin

comme les départs les retours les départs

les retours

(ne te retourne pas)

2 commentaires:

faux-soleil a dit…

c'est drôle.. je me demandais s'il y aurait une note en septembre... et c'est oui... et c'est gai.

julip a dit…

c'était julip, qui a décidé de se libérer un peu ou de se retrouver, au choix, là (www.faux-soleil.20six.fr) mais qui est pas pressée pour autant...